Recherche experte

Chapitre 4. Autres clés de recherche professionnelle

Il s'agit du numéro d'identification des notices bibliographiques dans le catalogue Sudoc (numérique sur 9 caractères). Possibilité d’utiliser les masques et troncatures, mais il ne faut pas omettre de saisir les zéros à gauche, sinon la recherche n'aboutit pas.

Exemples :

ppn 005370833

ppn 0053708*  

Cette recherche donne la liste des ouvrages possédés par une bibliothèque. Entrer RBC dans la barre de recherche, suivi du numéro d'identification de la bibliothèque recherchée (RCR). Un numéro RCR est composé de la manière suivante : numéro de département, numéro Insee de la commune, numéro du type de l'établissement puis numéro séquentiel. (voir la rubrique « Chercher une bibliothèque »). Vous pouvez utiliser les masques et troncatures.

Exemples :

rbc 341722105

rbc 3417221?

On peut croiser avec une autre clé : 

Exemple :

mti odeur et rbc 341722105

Il s'agit du numéro d'identification des notices bibliographiques dans le catalogue WordCat. Possibilité d’utiliser les masques et troncatures.

Exemples :

ocn 458754215

ocn 45*

Il s’agit d’un numéro identifiant la source des données : le numéro est précédé d’un intitulé, qui peut être le nom d’une application-tierce (l’application professionnelle Star, pour les notices de thèses électroniques), d’une agence bibliographique (la BnF, pour le numéro de bibliographie nationale) ou d’un éditeur (notices de documents acquis dans le cadre d’une licence nationale négociée avec cet éditeur).

Exemples :

sou star?

sou springerln ?

la troncature ( ? ou *) permet d’interroger en ignorant le numéro précis ; on ramène ainsi « toutes les notices de thèses électroniques » ou « toutes les notices de documents acquis en licence nationale Springer ».

Cette clé de recherche permet d’effectuer une recherche sur un identifiant tel que par exemple : ISBN, ISSN, ISMN, EAN, NNT. La saisie du numéro peut se faire en principe avec ou sans les tirets.

Cependant ce n’est pas toujours le cas. Par exemple pour le numéro d’éditeur de musique il faut respecter la manière dont il a été saisi dans la notice.

Exemples :

Pour un ISSN : num 12690589

Pour 1 ISMN ou EAN : num 979-04-046-30514-6

Pour un numéro d’éditeur de musique :

num HE 33 880 

num 9287b

num AL 30514

la troncature ( ? ou *) permet d’interroger en ignorant le numéro précis ; on ramène ainsi « toutes les notices » dont l’identifiant commence par la chaîne de caractères saisie :

num 979-04-046-3051 ?