Date de création du document : 2009-04-09
Date de dernière mise à jour du document : 2017-04-18

Catalogage des monographies électroniques

Introduction et principes

Normes de référence

Règles de catalogage


Zones spécifiques du format de catalogage

Cas des monographies électroniques disponibles en plusieurs formats

Questions - Réponses


Plusieurs types de livres numériques ?

Où indique-t-on l'ISBN d'un imprimé numérisé ?

Quels liens avec la notice de l'imprimé ?

Quelle adresse bibliographique ?

Comment signaler l'accès limité à une ressource ?

Questions / Réponses relatives au traitement des monographies électroniques disponibles en plusieurs formats

Exemples de notices


1. Livre numérique natif

2. Livre électronique : numérisation commerciale

3. Numérisation patrimoniale

4. Thèse électronique : reproduction à l'identique

5. Site web figé

6. Logiciel

7. CD-ROM

Haut de pagehaut de page

 

Introduction et principes

Les consignes de catalogage ci-dessous s'appliquent aux monographies sous forme électronique (thèse électronique, monographie numérisée, e-book, logiciel, cédérom, base de données figée, site web figé…). Pour les consignes de catalogage des ressources continues sous forme électronique (dont les sites web à mise à jour), voir la fiche Catalogage des ressources continues en ligne.

On ne catalogue pas dans une même notice un document sur support imprimé et sa version électronique : lorsqu'un document électronique a aussi une version sur support imprimé, on crée une notice pour chaque support, notices que l'on lie par les zones du bloc 45X.

Les sources principales d'information pour le catalogage d’une ressource électronique sont les sources internes (écran d'accueil, métadonnées… cf. Z 44-082, § 0.5.2).
Pour afficher les métadonnées d'une ressource en ligne en format HTML :

Ces consignes ont été rédigées pour le catalogage "humain" dans le Sudoc.
Le Sudoc peut contenir également des notices de e-books importées par programme avec des données fournies par les éditeurs. Ces notices sont considérées comme des notices de signalement, minimales et/ou incomplètes, sur lesquelles les bibliothèques peuvent se localiser. Il faut donc les compléter et/ou les corriger conformément aux consignes avant d'y ajouter sa localisation..

Haut de pagehaut de page

 

Normes de référence

Description

Cette norme datée de 1999 et issue de l'ISBD(ER) publié en 1997 expose les règles de description des ressources électroniques, c'est-à-dire des ressources qui doivent être lues et utilisées au moyen d'un ordinateur. Elle concerne donc autant les ressources sur support (CD-ROM, DVD, clé USB,...) que les ressources en ligne.

Elle doit être utilisée en complément des autres fascicules de documentation spécifiques à chaque type de document :

Accès

La norme Z 44-082 n'aborde ni le choix, ni la normalisation des accès. Il est donc nécessaire de se reporter aux fascicules de documentation et normes françaises correspondants :

Haut de pagehaut de page

 

Règles de catalogage

Zones spécifiques et/ou obligatoires du format de catalogage

Certains champs UNIMARC sont spécifiquement utilisés pour le catalogage des ressources électroniques (en bleu ci-dessous). D'autres sont communs à plusieurs types de documents mais doivent être obligatoirement présents dans une notice décrivant une monographie électronique.

 

008 - Zone de données codées : Type de document

Les codes de type de document en positions 1-2 de la zone 008 doivent être Oax3.

NB : les notices exportées en Unimarc contiennent par conséquent en positions 6 et 7 du label les codes "lm" (ressource électronique, monographie). Elles ne sont donc pas tout à fait conformes au format Unimarc standard qui, depuis 2005, précise que le label doit coder le type de contenu de la ressource (texte imprimé, texte manuscrit, carte, image...), et que la forme ("électronique") est codée par la valeur "s" en zone 106, $a, position 0. En effet, les données actuelles du Sudoc ne permettent pas un export correct de la position 6 du label ; pour arriver à ce résultat, un chantier de modifications (index, validations, conversions, etc.) serait nécessaire.

 

135 - Zone de données codées : Ressources électroniques

Contrairement au format Unimarc standard, qui définit dans cette zone une seule sous-zone ($a) à 13 positions, dans le Sudoc les informations sont réparties en 11 sous-zones.
La saisie des sous-zones $a et $b est essentielle, car ces sous-zones peuvent permettre des tris sur le type de contenu et le type de support de la ressource ; on peut éventuellement renseigner $c, $d, $e selon le type de ressource décrite.
Aucune de ces sous-zones n'est répétable : il s'agit donc de coder les caractéristiques principales de la ressource, notamment le type de fichier informatique en 135 $a. Par exemple, un CD-ROM pourra contenir du son, du texte et des programmes multimédia interactifs : on choisit le code correspondant au type de fichier le plus significatif.
Voir la zone 135 $a dans l'exemple 5.

 

225 - Mention de collection
410 - Lien à la notice de collection

Dans le cas où la monographie appartient à une collection, le lien ne doit jamais se faire sur la collection imprimée.
Si la notice de collection électronique (Od) n'existe pas, il faut la créer pour établir le lien.

 

230 - Type et taille de la ressource électronique

Zone obligatoire

On indique dans ce champ le type et la taille de la ressource électronique. Il correspond à la zone 3 de l'ISBD et du FD Z 44-082. Il donne une indication sur le contenu de la ressource électronique. Il est en relation avec le champ 336 (ISBD zone 7), qui donne des informations complémentaires.

Type de ressource électronique
Les formules utilisables pour exprimer le type de ressource électronique sont détaillées dans le FD Z 44-082, § 3.1.1 à 3.1.3 et dans l'annexe C.3, ainsi que dans l'annexe C d'ISBD(ER).
On utilise de préférence l'indication la plus précise possible, en combinant les mentions nécessaires. Le FD Z 44-082 précise (§ 31.1, 3.1.2 et 3.1.3) : Si aucun des termes ne convient, on peut utiliser un terme plus approprié d'usage courant tant pour les utilisateurs que pour les éditeurs et qui ne soit pas synonyme de l'un des termes donnés dans l'annexe C.

Exemples (liste non exhaustive) :  
  • données chiffrées (ex. : statistiques)
  • données textuelles (ex. : livre numérisé, courrier, article en ligne, etc.)
  • données représentationnelles (ex. : diagrammes)
  • données sonores
  • notation musicale (ex. : partition numérisée)
  • tableur
  • programmes
  • données textuelles et logiciel d'application
  • données textuelles, iconographiques et sonores
  • données iconographiques et vidéographiques
  • multimédia interactif (notamment pour les CD-ROM contenant à la fois texte, son et image)
  • service en ligne
 
   

Ainsi, si l'on peut associer une zone 230 "Données informatiques" et une zone 336 "Données textuelles (législation)" comme le montrent les exemples du Manuel UNIMARC, il est plus précis d'indiquer "Données textuelles" dès la zone 230 (la note sur le contenu 327 permet, si besoin, de préciser qu'il s'agit de textes législatifs).
Il ne faut pas oublier que les exemples du manuel UNIMARC, qui illustrent parfois des possibilités de catalogage offertes par des règles internationales mais non autorisées par les règles françaises, ne constituent pas une prescription et ont seulement une valeur informative.

Taille de la ressource électronique
On peut indiquer entre parenthèses le nombre d'unités et la taille, lorsque les informations sont disponibles et pertinentes (ces mentions ne sont pas obligatoires dans les normes ni dans le Sudoc).

Exemples :  
  • (5 fichiers : 800 enregistrements, 3150 octets)
  • (1 fichier : 1958 instructions)
   

NB : la révision d'ISBD(ER) en 2005 a envisagé la suppression de la zone 3 pour les ressources continues, suppression confirmée par les premières versions de l'ISBD consolidé. Dans la mesure où l'ISBD n'a pas pour autant résolu la question de l'articulation entre le type de contenu et le type de support, et où ce changement n'a pas encore été répercuté dans les normes françaises, on utilise encore la zone dans le Sudoc. A suivre…

 

303 - Note générale sur la description bibliographique

La zone 303 permet de saisir la note sur l'état de la ressource (FD Z 44-082, § 7.14.1). On y renseigne, sous la forme normalisée (dans le Sudoc) au format AAAA-MM-JJ, la date de consultation de cette ressource, qui est une information fortement conseillée dans le Sudoc.

Exemple :  
303 ##$aDescription d'après la consultation, 2002-05-17  

 

304 - Note sur le titre et la mention de responsabilité

Dans tous les cas de ressources électroniques il est obligatoire de mentionner la source du titre propre (FD Z 44-082, § 7.4.1.2).

Exemples :  
304 ##$aTitre provenant de l'écran-titre  
304 ##$aTitre provenant des métadonnées  
304 ##$aTitre provenant du conteneur  
304 ##$aTitre provenant de la page de titre du document numérisé  
   

 

307 - Note sur la description matérielle

Dans le cas d'une ressource électronique en ligne la zone 215 n'est pas employée. On peut toutefois indiquer le nombre de pages de la version imprimée en utilisant la zone de note 307.

Exemple :  
307 ##$aL'impression du document génère 356 p.  
   

 

336 - Note sur le type de ressource électronique

La zone 336 correspond à la note sur la zone du type et de la taille de la ressource électronique et relative à d'autres caractéristiques de la ressource électronique, FD Z 44-082, § 7.8 : Elle complète la mention formelle donnée en zone 3. Elle peut comprendre des informations supplémentaires sur le type de ressource électronique et sur sa taille afin de la compléter, ainsi que des notes sur d'autres caractéristiques.

La zone 336 complète donc, notamment, la zone 230.

Exemples :  
336 ##$aTaille du fichier PDF : 20,8 Mo  
336 ##$aTaille de la ressource inconnue  
336 ##$aTaille des fichiers variable  
   

 

337 - Note sur la configuration requise

La zone 337 permet de saisir la configuration requise du système, commandée par l'éditeur pour accéder à la ressource ou l'utiliser. Elle est obligatoire pour les ressources sur support.

Elle est facultative pour les ressources en ligne mais peut être utile lorsque la ressource nécessite une configuration particulière de l'ordinateur (logiciel, affichage, mémoire vive…).

Exemples :  
337 ##$aNécessite un lecteur de fichier PDF  
   

Si une ressource électronique est disponible sur supports différents pour différentes versions de systèmes (par exemple, Mac et PC), il faut faire une notice pour chaque version (cf. FD Z 44-082,§ 2.1.1, p.29).
En revanche, si une même ressource est exploitable sous deux systèmes, on fait une seule notice en doublant la note sur la configuration requise.

Exemples :  
200 1#$a@Grammaire progressive du français$eniveau débutant$fMaïa Grégoire, Alina Kostucki$gréalisé par Les imaginaires, studio de création numérique  
[…]  
337 ##$aPour PC : Windows 95, 98, 2000, Windows ME Pentium 133 ou supérieur ; 64 Mo de RAM souhaités ; carte vidéo milliers de couleurs en 800x600 ; carte son ; enceintes multimédias ; 25 Mo de libre sur le disque dur  
337 ##$aPour MAC : Power Mac, MAC OS 8.0 et ultérieur ; 64 Mo de RAM souhaités ; écran 800x600 en milliers de couleurs ; 25 Mo de libre sur le disque dur  
   

Dans le Sudoc, ce n'est pas la zone 337 mais la zone 856 que l'on utilise pour signaler le mode d'accès à une ressource en ligne.

 

339 - Note sur les formats électroniques disponibles (ressources en ligne)

Cette note s'utilise dans le cas des monographies électroniques en ligne disponibles dans plusieurs formats (ou susceptibles de l'être).
Elle se substitue à la zone 336 pour ce qui est de la mention du format des ressources en ligne.

 

856 : Adresse électronique et mode d'accès

Zone obligatoire dans le Sudoc pour les ressources en ligne. Voir la fiche descriptive de la zone

 

Haut de pagehaut de page

 

Cas des monographies électroniques en ligne disponibles en plusieurs formats

Introduction

Les consignes qui suivent s'appliquent aux monographies électroniques en ligne disponibles en plusieurs formats (ou susceptibles de l'être) lorsque tous les autres éléments de la description bibliographique sont identiques (à l'exception éventuelle de l'ISBN). Un cas d'application typique est celui d'ouvrages rendus disponibles simultanément dans des formats différents sur une ou plusieurs plateformes de diffusion.

Deux éditeurs différents, en revanche, imposent la création de 2 notices distinctes.
[Note : L'identification du rôle joué par un organisme associé à une ressource électronique (éditeur ou diffuseur?) est parfois complexe. En cas de doute sur ce rôle, il est préconisé de considérer par défaut cet organisme comme étant l'éditeur de la ressource].

Monographies électroniques en plusieurs formats

Lorsque des livres électroniques dont tous les éléments de la description bibliographique sont identiques (à l'exception de l'ISBN) sont disponibles en plusieurs formats, on établit une seule notice pour l'ensemble des formats.

Quelle date d'édition faire figurer en zones 100$a / 210 $d?
La plus ancienne connue pour la ressource électronique
C'est la date la plus ancienne de l'"édition électronique", c'est-à-dire la date de la première diffusion du plus ancien format connu pour cette ressource.

Exemple :  
100 0#$a2005  
[…]  
219 #0$a[...]$c[...]$d2005  
[…]  
339 ##$aHTML$d2005  
339 ##$aPDF$d2012  
339 ##$aEPUB$d2012  
Commentaire : Les dates plus récentes associées à d'autres formats, sans changements de contenu de la ressource, sont mentionnées en zone 339 (voir infra).

 

Où saisir les dates associées à chaque format?

Créer une zone 339 par format, dès le premier format, sous la forme :

339 $a[format]$d[date la plus ancienne connue pour ce format]

Cette nouvelle zone du format de catalogage est destinée uniquement à être conservée pour affichage dans le catalogue collectif Sudoc (= non exportée dans les transferts réguliers).

Exemple :  
100 0#$a2005  
[…]  
219 #0$a[...]$c[...]$d2005  
[…]  
339 ##$aHTML$d2005  
339 ##$aPDF$d2012  
339 ##$aEPUB$d2012  
Affiché sous la forme : Formats disponibles : HTML (2005) ; PDF (2012) ; EPUB (2012)

Commentaire : Cas d'une ressource initialement disponible au format HTML (en 2005), puis, à partir de 2012, aux formats PDF et EPUB

Voir la liste contrôlée des formats à la page décrivant la zone 339.

 

Les ISBN?

Associer à chaque ISBN mentionné en 010 $a (ISBN-10) ou 010 $A (ISBN-13) le format qui lui correspond en 010 $b.

Exemple :  
010 ##$A978-94-007-7022-5$bEPUB  
010 ##$A978-94-008-1258-5$bPDF  

 

Les URI?

Préciser systématiquement le (ou les) format(s) au(x)quel(s) chaque URI donne accès en sous-zone 856 $q ou E856 $q (sous-zone répétable).

Exemple :  
856 4#$qPDF$uhttp://n2t.net/ark:/47881/m64t6gf4b  

 

Lorsque une URI unique permet d'accéder à la ressource électronique sous plusieurs formats différents, répéter la sous-zone $q dans la même zone 856 ou E856.

Exemple :  
856 4#$qPDF$qEPUB$uhttp://n2t.net/ark:/47881/m64t6gf4b  

 

Le nom du diffuseur / de la plateforme de diffusion ?

Il peut être mentionné au choix soit dans la zone E316 soit dans la sous-zone E856 $2 (ou $z).

Haut de pagehaut de page

 

Questions - Réponses

Plusieurs types de livres numériques ?

Les livres numériques (e-books) se répartissent entre plusieurs catégories :

Il existe aussi des numérisations de type "patrimonial", réalisées notamment par des bibliothèques.

 

Où indique-t-on l’ISBN d'un imprimé numérisé ?

En zone 010, on indique uniquement l'ISBN de l'édition électronique, quand il existe.
L'ISBN d'un imprimé n'a pas sa place en zone 010 de la notice d'un document électronique (même si celui-ci est une reproduction de l'imprimé). Cet ISBN se trouve déjà dans la sous-zone $y de la zone 452 ou 455 qui fait le lien vers la notice de l'imprimé, ou, si le lien est fait par un PPN, dans la zone 010 de la notice de l'imprimé.
L'ISBN de la ressource imprimée peut se trouver également en zone 019 de la notice du document électronique.

Exemple 1 :  
452 ##$t@Cities and cultures$y978-0-415-35442-4$y978-0-415-35443-1  

 

Exemple 2 :  
010 ##$A978-1-299-96472-3$belectronic bk.  
010 ##$a1-299-96472-9$belectronic bk.  
019 ##$A978-0-12-397017-6  
019 ##$a0-12-397017-2  
[...]  
452 ##$t@Between the lines of genetic code$y978-0-12-397017-6  

 

Quels liens avec la notice de l’imprimé ?

Rappel : quel que soit le type de numérisation, le principe est de faire 2 notices, liées entre elles.

Les établissements qui mettent en ligne une ressource numérisée par ou pour eux doivent donner les références de l'édition d'origine dans une zone 324 et faire le lien vers la notice de la ressource numérisée dans une zone 455.
Dans la notice de l'imprimé, les zones réciproques à utiliser sont 325 et 456.
On utilise également ces zones pour des numérisations commerciales lorsqu'elles ont un caractère patrimonial, par exemple lorsque la maison d'édition d'origine a cessé ses activités longtemps avant la numérisation. Voir l'exemple n°3

Quand il s'agit d'une édition "commerciale", que la ressource électronique ait été constituée par numérisation de l'imprimé ou autrement, l'étiquette de note à utiliser est 305 et la zone de lien 452. Dans la notice de l'imprimé, on fait le lien inverse 452.
En cas de doute sur la nature de la relation entre les deux supports, on utilise les zones 305 et 452 plutôt que 324 et 456. Voir l'exemple n°2

On n'utilise jamais la zone 205 pour donner ce type d'information.

- Lorsque la notice du papier n'est pas présente dans le Sudoc, doit-on conserver la 452 sans lien ou bien la supprimer ?

Il est dommage de supprimer ce type d'information qui reste pertinente car indexée. Si une personne recherche par isbn (imprimé) par exemple, elle pourra trouver la trace de l'ouvrage même s'il est en version électronique au final. De plus c'est une aide pour le catalogage de la version imprimée qui peut très bien intervenir à posteriori.

Il faut garder ces zones 452$t… tant qu'un lien $0 ne peut être fait.

- Quand il s'agit d'une œuvre récente dont il n'existe qu'une version papier, faire une 452 dans les 2 notices de supports différents est très rapide (mais est-ce vraiment utile au lecteur ? Mieux vaut toujours, pour lui, faire la recherche au titre afin d'être sûr de voir toutes les notices, au besoin en croisant avec un auteur si le titre n'est pas significatif) ?

On ne peut préjuger de la façon de chercher d'un usager. Un lien vers un autre support dans une notice ne peut qu'être un plus pour l'accès aux différentes versions du document.

- Lorsque nous avons 2 notices électroniques pour un ouvrage en 2 volumes alors qu'il n'existe qu'une seule notice pour la version imprimée (et vice-versa), doit-on faire les liens en 452 des 2 notices électroniques vers la notice de l'imprimé ?

Au contraire, il faut absolument faire les liens réciproques pour que dans la notice du document en 1 seul volume apparaissent les liens avec les expansions = l'intitulé du document lié.

- Quand il existe plusieurs éditions papier d'un ouvrage – et donc plusieurs notices - doit-on faire autant de 452 qu'il existe de notices ?

Pour les monographies on applique la même logique que pour la zone 451 : on établit un lien pour toute édition n vers une édition n+1 (même principe que pour la zone 451), ou éditions n simultanées (exemple d'éditions de monographie à la fois en format PDF ou Epub et imprimée), ou si il y a un changement d'éditeur.

Donc on n'établit pas de lien 452 pour toute édition sur un support n'ayant du point de vue éditorial rien à voir avec l'édition sur l'autre support, c'est-à-dire, lorsque cela n'est pas une édition successive n+1 (remaniée, commentée, versionnée, traduite etc.).

[Pour les périodiques c'est la règle du centre ISSN qui s'applique : voir la fiche dédiée].

 

Quelle adresse bibliographique ?

Les données de la zone 219 doivent être cohérentes entre elles et avec le reste de la notice.

Dans le cas de livres numérisés, attention à ne pas mêler dans la même zone des informations relatives à une édition imprimée et à une édition électronique.
La source d'information pour la zone de l'adresse de la notice électronique n'est pas la page de titre de l'imprimé numérisé. Si on ne trouve pas l'information dans les métadonnées (attributs "DC.publisher", "DC.date"), on peut la chercher dans le catalogue de la plateforme de diffusion.

Quel éditeur ?

Dans le cas d'une publication en ligne commerciale, on saisit en zone 219 l'éditeur d'origine d'un imprimé numérisé si et seulement s'il a joué un rôle dans l'édition électronique, par exemple :

En revanche, si l'ISBN électronique de l'ouvrage relève d'un autre éditeur que celui d'origine, notamment d'un éditeur de documents électroniques, la zone 219 contient le nom et la ville de l'éditeur électronique en question ; si on n'arrive pas à déterminer à quel éditeur correspond le segment "éditeur" de cet ISBN électronique, on indique : $a[Lieu de publication inconnu]$c[éditeur inconnu].
En aucun cas on n'indique dans la zone 219 le nom de la plateforme de diffusion précédé de "[diff.]" ; sa place est en E316. Voir l'exemple n°2

Dans le cas de numérisation patrimoniale, la zone 219 contient les données relatives à la mise en ligne (date, nom de l'organisme qui l'a assurée, par exemple celui de la bibliothèque) ; les informations sur l'édition d'origine figurent en zone 324 et dans la notice liée.
Si l'on veut donner, par exemple, le nom du programme dans le cadre duquel la ressource a été numérisée, on donne cette précision en note 305. Voir l'exemple n°3.

 

Quelle date ?

La date indiquée en 219 $d doit être la même que celle codée en zone 100 $a, b, c, d, g ; elle doit aussi être cohérente avec le nom de l'éditeur et le lieu de publication.
Si la ressource électronique reproduit un original, on n'indique donc en aucun cas la date de celui-ci en zone 219 ; on peut le faire en 100 $e et 45X $d ainsi que dans la description de l'original en zone 305/324. (Voir paragraphe ci-dessus et exemple.)

Z 44-082 §4.4.9 - Publication sans date
Si la ressource ne porte ni date de publication, de production ou de diffusion, ni date de copyright, ni date de fabrication, on donne entre crochets une date, même approximative, de publication, de production ou de diffusion ou la date de création du fichier le plus récent.

Par exemple :
$d[20..]  

 

Comment signaler l’accès limité à une ressource en ligne ? (par exemple pour un e-book)

On signale les réserves d’accès en note 310 de manière générique (on ne rédige pas une zone 310 par fournisseur).

Exemple :  
310 ##$aL'accès à cette ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

On donne l’URL d’accès spécifique à la bibliothèque en zone E856 et on signale le nom de la plateforme d'accès en zone E316 (si l'accès est donné exclusivement dans un RCR) ou L316 (si l'accès est donné pour toutes les bibliothèques de l'ILN) :

Exemple :  
E316 ##$aAccessible chez Netlibrary

Voir l'exemple n°2

Haut de pagehaut de page

 

Questions / Réponses relatives au traitement des monographies électroniques disponibles en plusieurs formats

  1. "Lors de l'acquisition d'une ressource électronique (ou d'un abonnement à une ressource électronique), comment ma bibliothèque peut-elle être sûre de la date de publication de cette ressource? La date d'acquisition ou d'abonnement peut-elle en faire office en l'absence d'une métadonnée fournie par l'éditeur ou le diffuseur?"

    Réponse :
    La description des ressources électroniques s'appuie sur la norme Z 44-082 qui mentionne les sources d'informations privilégiées (parmi lesquelles les métadonnées de la ressource électronique).
    Les dates d'acquisition ou d'abonnement ne peuvent pas se substituer à ces sources d'information.


  2. "Comment puis-je distinguer l'éditeur d'une ressource électronique d'un simple diffuseur de celle-ci?"

    Réponse :
    L'ISBN de la ressource électronique, lorsqu'il est présent, contient un segment permettant d'identifier l'éditeur. Si cette information est absente ou non vérifiable, il est plus prudent de créer une nouvelle notice faute de pouvoir identifier avec certitude le rôle d'éditeur ou de diffuseur joué par le fournisseur.


  3. "Doit-on impérativement faire une nouvelle notice pour chaque nouveau diffuseur comme pour chaque nouvel éditeur?"

    Réponse :
    Pour chaque nouvel éditeur : oui. Pour un nouveau diffuseur : non. Le diffuseur peut être mentionné en E316 ou E856 ($2 ou $z).


  4. "Que faire lorsqu'il existe dans le Sudoc deux notices pour le même livre électronique disponibles sur 2 plateformes différentes ? Je pense qu'il serait justifié de fusionner avec mon login dédoublonneur (au profit de la notice la plus ancienne ?)..."

    Réponse :
    oui

    "... mais cela implique d'enrichir la notice conservée avec les infos figurant dans l'autre notice que je ne peux contrôler. Doit-on envoyer un message à chaque fois aux correspondants pour qu'ils le fassent ?"

    Réponse :
    Si des éléments de description de la ressource divergent, peut-être ne s'agit il pas de la même ressource et alors ... : surtout, pas de fusion!
    Si les seules informations différentes portent sur le format, l'ISBN et l'URI et qu'il s'agit bien pour le reste du "même" livre électronique, la fusion parait justifiée. En cas de doute il est bien évidemment recommandé de prendre contact avec les correspondants catalogage des établissements localisés, tout comme il est envisageable par prudence, de simplement ne pas fusionner les notices.

    "Que faut-il faire si ce cas se présente pour des notices créées par l'ABES ?"

    Réponse :
    Les notices créées par l'ABES le sont par chargement de données fournies. Une fois créées, elles deviennent des notices Sudoc à part entière et les règles à leur appliquer n'ont rien de spécifique.


  5. "La BIU Santé a récemment numérisé dans sa bibliothèque numérique Medic@ un ouvrage déjà numérisé par l’INHA en 2005. Il s’agit bien du même document imprimé (publié en 1638 par l’éditeur Pierre Billaine). Les 2 documents électroniques obtenus sont très semblables : format PDF, arborescence de consultation des pages et chapitres.
    La seule spécificité de la numérisation effectuée par la BIU Santé est qu’elle s’intègre à la collection de ressources électroniques "Medic@"."


    Réponse :
    Quand bien même il s'agit de la numérisation du même document imprimé, il y a bien deux éditeurs différents (INHA d'une part, BIU Santé d'autre part ) donc deux éditions distinctes, ce qui justifie (et impose) la création de deux notices.


  6. "A priori, si l'éditeur est différent, c'est une nouvelle notice (c'est du moins comme cela que j'interprète "tous les autres éléments de la description bibliographique étant identiques par ailleurs sauf l'ISBN" ; mais j'ai un doute à cause de la mention sur la zone de l'adresse bibliographique car normalement la date est liée à l'éditeur ?). Est-ce seulement si l'ouvrage est disponible sur plusieurs plateformes, éventuellement dans des formats différents, qu'on ne fait qu'une notice?"

    Réponse :
    Les livres électroniques disponibles simultanément (à une même date) en plusieurs formats sont les documents les plus évidemment concernés par cette règle.
    Pour autant, la publication à plus d'un an d'intervalle d'une ressource dans différents formats peut ne pas présenter de réelles différences avec ce cas (comme un équivalent de "retirage" pour une ressource imprimée, si le parallèle est pertinent). La date associée à chaque format doit être précisée en zone 339.


  7. "Qu'est-ce que ça donne en FRBR ?
    J'ai parfois l'impression qu'on veut régler un inconfort pour l'utilisateur par le catalogage, alors que la meilleure solution à long terme serait de trouver les algorithmes pour que l'interface rassemble les informations contenues dans différentes notices si c'est plus clair pour les lecteurs, tout en gardant dans le système un niveau de granularité assez fin pour manipuler les données (échange de notices, changements de modèles...)."


    Réponse :
    la réflexion est pertinente mais en l'absence de catalogue frbrisé et/ou s'appuyant sur un modèle de données compatibles avec FRBR, elle n'est pas (encore) applicable. Les règles proposées visent cependant à une forme possible de réversibilité du traitement (= pouvoir créer a postériori une notice par format en lui réattribuant ses "ISBN", "format" ou "URI"), en imaginant ces notices et leurs métadonnées dans des environnements futurs plus favorables à leur exploitation.


  8. "Est-ce que cette règle ne complique pas les chargements de notices fournies par les diffuseurs, si certaines sont à fusionner avec d'autres notices et d'autres pas ?"

    Réponse :
    Ni plus ni moins semble-t il. Les notices fusionnées conservent les éléments identifiants leur origine (les différents diffuseurs). Lorsque les paramètres des outils de l'ABES atteignent leurs limites (incertitude quand à la pertinence d'une fusion), les notices sont chargées comme des candidats doublons (notices en statut "B") pour qu'un œil humain du réseau statue sur le doublon potentiel.


  9. "la BnF nous a fait part en 2014 de la réflexion menée dans le cadre du dépôt légal des e-books sur la création ou non d'une notice bibliographique par format : la décision n'était pas tranchée mais la BnF semblait privilégier 1 notice par format.
    Si nous voulons pouvoir bénéficier du travail de la BnF dans le cadre du dépôt légal électronique, ne serait-il pas préférable que les deux agences bibliographiques appliquent les mêmes règles."


    Réponse :
    Il est bien sûr toujours préférable d'avoir des choix convergents. Notons cependant que l'ABES et la BnF évoluent dans des contextes différents. La BnF reçoit des ressources en dépôt légal, et il lui faut les décrire à ce titre. Par ailleurs, elle n'a pas à tenir compte d'un réseau de catalogage partagé comme peut l'être le Sudoc. Ses pratiques de catalogage répondent à ses besoins d'établissement tout comme les règles de catalogage du Sudoc portées par l'ABES visent à répondre à ceux des établissements membres du réseau.
    Rappelons à ce propos que la règle permettant de ne créer qu'une seule notice pour les monographies électroniques en plusieurs formats a été initialement réclamée par les établissements eux-mêmes. L'ABES n'aurait peut-être pas envisagé de donner suite s'il avait été possible de proposer à court terme une meilleure exploitation des données dans le catalogue public avec les règles précédentes (i. e. une notice par format). Adapter le traitement bibliographique aux insuffisances des opacs du moment n'est que très rarement justifié.
    Quoi qu'il en soit, et tout en allant dans le sens demandé par le réseau pour le traitement de ces ressources, l'évolution reste théoriquement réversible et devrait permettre d'envisager d'exploiter mécaniquement les informations qui seront présentes dans une notice décrivant plusieurs formats pour faire éventuellement marche arrière et générer automatiquement une notice par format. Ce pourrait être envisagé, dans des temps et des environnements de production et d'exploitation futurs meilleurs qu'ils ne sont aujourd'hui (disons : dans un environnement frbrisé). Les traitements BnF et Sudoc ne sont par conséquent pas définitivement incompatibles.


  10. "Faire une seule notice pour plusieurs formats de la ressource électronique est-il préjudicaible pour la recherche?"

    Les utilisateurs qui cherchent des ressources électroniques ont besoin de pouvoir chercher par le contenu (titre, auteur, etc.) et par le type de format. Cette dernière information, il faut donc qu'ils l'aient d'une manière ou d'une autre, et même que ce soit un critère de recherche (ou au moins une facette de sélection). Le fait de regrouper plusieurs formats sous une même notice ne l'empêche pas.


  11. "Que faire si un format décrit dans la notice cesse d'être disponible?"

    Réponse :
    Vous pouvez supprimer sa mention dans la notice bibliographique si votre bibliothèque était la dernière qui localisait la ressource dans ce format.


  12. "Qu'en est-il des ressources continues?"

    Réponse :
    Extrait du Manuel de l'ISSN : "Un ISSN unique identifie toutes les versions d’une ressource continue publiées en ligne et sous le même titre : versions issues de la numérisation, versions nativement numériques, versions en PDF, HTML et tout autre format, versions pour appareils mobiles tels que les téléphones portable, les liseuses, etc.". Il en résulte pour le catalogue Sudoc une seule notice en provenance du registre ISSN pour tous les formats de la ressource continue électronique.

Haut de pagehaut de page

 

Exemples de notices

Monographies électroniques en ligne

Exemple 1

    Livre numérique natif
     
008   $aOax3
100 0# $a2000
101 0# $afre$ffre
102 ## $aFR
104 ## $am$by$cy$dba$e0$ffre
105 ## $ay$c0$d0$e0$ff$gd
135 ## $ad$br$cc$dn$e#$ga$hu$ia$ja$ku
200 1# $a@Herminie$fAlexandre Dumas
219 #0 $a[Bagneux]$cNumilog$d2000
230 ## $aDonnées textuelles (1 fichier PDF : 223 Ko)
303 ## $aNotice rédigée d'après la consultation, 2008-07-09
304 ## $aTitre provenant de l'écran d'accueil
307 ## $aL'impression du document génère 101 p.
336 ## $aDonnées textuelles
337 ## $aNavigateur Internet ; lecteur de fichier PDF
700 #1 $3026842718 Dumas, Alexandre (1802-1870)$4070
E856 4# $zAccès sur Numilog après authentification$uhttp://www.numilog.com/fiche_livre.asp?id_livre=274&id_theme=&format=3&id_collec=&rubzone=STD#

Commentaires : Numilog est l'éditeur de cette ressource en ligne : on l'indique donc en tant qu'éditeur en 210.

Haut de pagehaut de page

 

Exemple 2

    Livre électronique : numérisation commerciale
     
008   $aOax3
100 1# $a2006
101 0# $afre
102 ## $aFR
104 ## $am$by$cy$dba$e0$ffre
105 ## $aa$ba$c0$d0$e1$fy$gy
135 ## $ad$br$cc$dn$e#$ga$hu$ia$ja$ku
200 1# $aL'@ange et la bête$eMichel-Ange et Cavalieri$fBernard Faguet
219 #0 $aParis$cL'Harmattan$d[2006?]
230 ## $aDonnées textuelles (1 fichier PDF)
303 ## $aNotice rédigée d'après la consultation, 2008-12-09
304 ## $aTitre provenant de l'écran d'accueil
305 ## $aNumérisation de l'édition de Paris : L'Harmattan, 2006
307 ## $aL'impression du document génère 232 p.
310 ## $aL'accès à cette ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition
336 ## $aDonnées textuelles
337 ## $aNavigateur Internet ; lecteur de ficher PDF
452 ## $0113219407 L'@ange et la bête : Michel-Ange et Cavalieri / Bernard Faguet. - Paris : l'Harmattan, DL 2006. - 1 vol. (232 p.-16 p. de pl.). - (@Espaces littéraires). - ISBN 2-296-01412-7
700 #1 $305758995X Faguet, Bernard$4070
(…)    
e01   $a08-12-08$bx
(…)    
E316 ## $aAccessible Numilog
E856 4# $zConsultable pour tous les lecteurs inscrits à la bibliothèque (nécessite code-barres et mot de passe)$uhttp://www.numilog.com/bibliotheque/univ-xxxxxx/fiche_livre.asp?idprod=yyyyy

Commentaires : On utilise les zones 310, E/L316 et E856 pour signaler et décrire les accès limités.

Haut de pagehaut de page

 

Exemple 3

    Numérisation patrimoniale
   
008   $aOax3
100 0# $a2005$e1651
101 1# $afre$cita
102 ## $aFR
104 ## $ak$by$cy$dba$e0$ffre
105 ## $aa$ac$bs$c0$d0$e0$fy$gy
135 ## $ad$br$cc$dn$e#$f024$ga$hp$ia$jb$ku
200 1# $a@Traitté de la peinture de Leonard de Vinci$fdonné au public et traduit d'italien en françois par R.F.S.D.
219 #0 $aLille$cSCD de l'Université Charles De Gaulle-Lille 3$cPôle Universitaire Européen Lille-Nord-Pas-de-Calais$d2005
230 ## $aDonnées textuelles (145 fichiers)
304 ## $aR.F.S.D.C. = Roland Fréart sieur de Chambray, d'après l'extrait du privilège et la dédicace à Poussin
305 ## $aDocument numérisé dans le cadre du projet de bibliothèque numérique patrimoniale PôLiB©
307 ## $aL'impression du document génère 148 p.
324 ## $aNumérisation de l'édition de Paris : Jacques Langlois, 1651
336 ## $aDonnées textuelles
455 ## $004427551X @Traitté de la peinture / de Leonard de Vinci. - A Paris : de l'imprimerie de Jacques Langlois, 1651. - [20]-128 p.
518 1# $a@Traité de la peinture
700 #0 $3085975915 Léonard de Vinci (1452-1519)$4070
702 #1 $3026873877 Fréart, Roland (1606-1676)$4730
702 #1 $3031005314 Langlois, Jacques (1604-1678)$4610
856 4# $apolib.poleuniv-lille-npdc.fr$qhtml$uhttp://polib.poleuniv-lille-npdc.fr/data/XVII/XIII/1/index.html

Commentaires : Attention à la zone 100 et à la cohérence des dates. Ici la date indiquée en 100$a est celle de la mise en ligne de la ressource électronique. Elle doit être la même que la date indiquée en 210 $d. On utilise la sous-zone 100$e pour indiquer la date de l'édition originale.

Haut de pagehaut de page

 

Exemple 4

    Thèse électronique (reproduction à l'identique)
     
008   $aOax3
029 ## $aFR$b2007REN20036
100 0# $a2007
101 0# $afre
102 ## $aFR
104 ## $ak$by$cy$dba$e0$ffre
105 ## $af$bv$c0$d0$e0$fy$gy
135 ## $ad$br
200 1# $aLa @Légende Dorée conservée à la Bibliothèque Municipale de Rennes$eapproche pluridisciplinaire et comparée du manuscrit 266, un exemplaire enluminé de la fin du 14ème siècle, dans la version française de Jean de Vignay$fMarie Guérinel-Rau$gsous la direction de Xénia Muratova et Frank Büttner
219 #2 $aRennes$cUniversité Rennes 2$d2007
230 ## $aDonnées textuelles
300 ## $aThèse soutenue en co-tutelle
304 ## $aTitre provenant de la page de titre du document numérisé
307 ## $aL'impression du document génère 435 p.
320 ## $aBibliogr. f. 265-290. Annexes
328 #0 $zReproduction de$bThèse de doctorat$cHistoire de l'art$eRennes 2$d2007
328 #0 $zReproduction de$bThèse de doctorat$cHistoire de l'art$eLudwig-Maximilians Universität München$d2007
330 ## $aCette thèse est consacrée à un exemplaire en français de la Légende Dorée, compilation de vies de saints rédigée par Jacques de Voragine à la fin du 13ème siècle. Il s'agit du manuscrit 266 conservé à la Bibliothèque Municipale de Rennes, ouvrage réalisé à la fin du 14ème siècle. (…/…)
330 ## $aThe aim of this dissertation is the analysis of a French manuscript of the Légende Dorée, written at the end of the 13th century by the Dominican Jacques de Voragine and translated into French before 1348 by Jean de Vignay. This manuscript is number 266 in the Bibliothèque Municipale of Rennes; it was produced at about the end of the 14th century. (…/…)
336 ## $aDonnées textuelles
337 ## $aNécessite un logiciel permettant de lire un fichier au format PDF
455 ## $0119027992La @Légende Dorée conservée à la Bibliothèque Municipale de Rennes : approche pluridisciplinaire et comparée du manuscrit 266, un exemplaire enluminé de la fin du 14ème siècle, dans la version française de Jean de Vignay / Marie Guérinel-Rau. - [Lieu de publication inconnu] : [éditeur inconnu], 2007. - 2 vol. (430 f.)
541 ## $aThe @Légende Dorée of the Bibliothèque Municipale of Rennes$ea comparative and interdisciplinary approach of the manuscript 266, illuminated exemplar dated c. 1400, in the French version of Jean de Vignay$zeng
601 02 $3119027984 @Bibliothèque municipale (Rennes) -- Manuscrits. Ms 266$3027253139 Thèses et écrits académiques$2rameau
604 ## $302746928X Jacques de Voragine (1228?-1298). @Légende dorée$3027253139 Thèses et écrits académiques$2rameau
606 ## $3027266737 Hagiographie chrétienne$3027790347 Moyen âge$3027253139 Thèses et écrits académiques$2rameau
606 ## $3027238520 Manuscrits à peintures$3027226794 @France$3027810119 14e siècle$3027253139 Thèses et écrits académiques$2rameau
606 ## $3027660974 Codicologie$3027226794 @France$3027810119 14e siècle$3027253139 Thèses et écrits académiques$2rameau
606 ## $3027363597 Enluminure médiévale$3027226794 @France$3027810119 14e siècle$3027253139 Thèses et écrits académiques$2rameau
700 #1 $3119026635 Guérinel-Rau, Marie (1979-....)$4070
702 #1 $3028274296 Muratova, Xénia$4727
702 #1 $3082618461 Büttner, Frank (1944-....)$4727
712 02 $3054447658 @Université de Haute-Bretagne$4295
712 02 $3026442655 @Ludwig-Maximilians Universität (Munich, Allemagne)$4295
856 4# $zAccès en ligne$qPDF$uhttp://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00189607/fr/

Commentaires : Attention à utiliser le bon code en 105 $b (v = Thèse ou mémoire (reproduction ou autre édition)) et à bien noter qu'il s'agit d'une reproduction dans la note de thèse.
Les seules thèses électroniques pouvant être codées comme des thèses originelles (105 $bm) ne sont pas cataloguées directement dans le Sudoc mais par import des données de STAR. Voir aussi la fiche de catalogage des thèses.

Haut de pagehaut de page

 

Exemple 5

    Site web figé
     
008   $aOax3
100 0# $a200X
101 0# $afre
102 ## $aFR$aUS
104 ## $ak$by$cy$dba$e0$ffre
105 ## $aa$af$bf$c0$d0$e1$fy$gy
135 ## $av$br$cm$dn$e#$gm$hn$ib$ja$ka
200 1# $a@Encyclopédie$eou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers$f[de Diderot et d'Alembert]$gUniversity of Chicago, ARTFL project$gATILF
219 #0 $a[Chicago]$cUniversity of Chicago$a[Nancy]$cATILF$d[200.]
230 ## $aDonnées textuelles (HTML et JPEG) et iconographiques (JPEG)
303 ## $aNotice réalisée d'après la consultation, 2009-03-11
304 ## $aARTFL Project = Project for American and French Research on the Treasury of the French Language ; ATILF = Analyse et traitement informatique de la langue française
304 ## $aTitre provenant de l'écran d'accueil
324 ## $aReproduction numérique à partir de l'édition microprint réalisée en 1969 par Readex Microprint et Pergamon Press qui semble reproduire le texte et les images de la première édition parue entre 1751 et 1780$uhttp://portail.atilf.fr/encyclopedie/comparaison.htm
336 ## $aDonnées textuelles et iconographiques
452 ## $0075527863 L'@encyclopédie de Diderot et d'Alembert : ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers. - Marsanne : Redon, 2003. - 1 DVD-ROM
452 ## $0048638358 L'@encyclopédie de Diderot et d'Alembert : ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers. - Marsanne : Redon, 2000. - 4 CD-Rom
455 ## $0025716662 @Encyclopédie : ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers / par une société des gens de lettres. - Elmsford, N.Y. : Pergamon Press, 1969. - 5 vol.. - ISBN 0-08-090105-0
500 ## $3027233154 @Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers
517 ## $a@Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers
606 ## $3028202961 Encyclopédies et dictionnaires français$3027794512 18e siècle$2rameau
606 ## $3034333797 Encyclopédies électroniques$2rameau
700 #1 $3026831406 Diderot, Denis (1713-1784)$4070
701 #1 $302668120X Alembert, D' (1717-1783)$4070
712 02 $3074211714 @Analyse et traitement informatique de la langue française$4340
712 02 $302816573X @University of Chicago$4340
856 4# $uhttp://portail.atilf.fr/encyclopedie/

Commentaires : Données codées propres aux ressources électroniques (135) : cette ressource électronique est constituée de deux grands types de fichiers : des fichiers textes pour le texte et des fichiers images pour la reproduction du texte écrit et des planches de l'édition originale. C'est pourquoi le code utilisé en 135 $a est v (= combinaison de données). De par la nature littéraire du document on aurait pu également utiliser le code d (=texte).

Haut de pagehaut de page

 

Monographies électroniques sur support

 

Exemple 6

    Logiciel
     
008   $aOax3
073 #0 $a5051254155874
100 0# $a2007
101 ## $afre
102 ## $aUS
104 ## $am$by$cy$dba$e0$ffre
135 ## $ab$bo
200 1# $a@Adobe Photoshop CS3 extended$fAdobe systems
219 #0 $aSan Jose$cAdobe systems
219 #4 $d2007
215 ## $a1 disque optique numérique (DVD-ROM)$ccoul.$d12 cm$e1 manuel d'utilisation (22 p.)$e1 dépl.$e1 disque optique numérique (DVD-ROM) : 12 cm
230 ## $aLogiciel d'application
304 ## $aTitre provenant de l'étiquette du support
307 ## $aContient un DVD-ROM : "Video workshop" de formation aux logiciels de la suite Adobe
336 ## $aLogiciel d'application
337 ## $aPC Pentium IV, Centrino, Xeon ou Core duo ; 512 Mo de mémoire vive ; Windows XP SP2, Vista ; 1 Go d'espace disque disponible ; carte graphique avec 64 Mo de mémoire ; lecteur de DVD-ROM ; Quick Time 7 ; connexion internet haut débit pour l'activation du produit et l'accès à Adobe Stock photos
517 ## $a@Adobe Photoshop Creative Suite 3 extended
606 ## $3030399432 Adobe Photoshop (logiciel)$2rameau
710 02 $3028940946 @Adobe systems inc$4635

Haut de pagehaut de page

 

Exemple 7

    CD-ROM
     
008   $aOax3
100 0# $a2000
101 0# $aswe$afre
102 ## $aFR
104 ## $am$by$cy$dba$e0$ffre
105 ## $aa$c0$d0$e0$fy$gy
135 ## $ai$bo
200 1# $aLa @Suède$edécouverte langue & culture$fsous la direction de Marc Auchet$gconception pédagogique, Eva Aniansson, Annie Bourguignon, Patrik Wallbom$gréalisation et gestion de projet, Philippe Perrey, Catherine Claus-Demangeon$gdéveloppement informatique, Stéphane De Mello, Christophe Marand$gdesign graphique, Sergio de Rossi
219 #0 $aNancy$cInstitut d'études scandinaves$cUniversité de Nancy 2$d2000
215 ## $a1 disque optique numérique (CD-ROM)$ccoul., son.$d12 cm
230 ## $aMultimédia
304 ## $aTitre provenant de l'écran-titre
336 ## $aMultimédia
337 ## $aPC 166 Mhz minimum ; 32 Mo de RAM ; Windows 95, 98, NT ; écran 800x600, coul. 16 bits ou 24 bits ; lecteur de CD-ROM 8 vitesses ; carte son ; micro.
606 ## $3027249611 Suédois (langue)$2rameau
607 ## $3031863302 @Suède -- Civilisation$2rameau
607 ## $3027622444 @Suède$3027652920 Descriptions et voyages$2rameau
700 #1 $3057433917 Aniansson, Eva$4695
701 #1 $3057378290 Bourguignon, Annie$4695
701 #1 $3059149256 Wallbom, Patrik$4695
702 #1 $3029287421 Auchet, Marc$4651
702 #1 $305914937X Perrey, Philippe (19..-....)$4637
702 #1 $3059149442 Claus-Demangeon, Catherine$4637
702 #1 $3059149752 De Mello, Stéphane$4635
702 #1 $3059149817 Marand, Christophe$4635
702 #1 $3132045842 Rossi, Sergio de (graphiste)$4410

Commentaires : La difficulté tient ici au nombre de mentions de responsabilité : on se contente donc de mentionner dans cette notice les mentions de responsabilité propres à la conception de l'ensemble de la ressource électronique (on ne retient donc pas les mentions de responsabilité liées à la réalisation vidéo, à l'illustration photographique ni aux partenariats, qui sont des composantes de la ressource).
Rappel : le nombre de mentions de responsabilité est limité à 3 par fonction (FD Z 44-059).
.

Haut de pagehaut de page