Date de création du document : 16/10/2008
Date de dernière mise à jour du document : 16/10/2008

Catalogage des notices d'autorité Noms géographiques (Tg) - Document principal

Des informations relatives aux normes, documents de référence, définitions et domaine d'application se trouvent dans le document Catalogage des notices d'autorité Noms géographiques (Tg) - Introduction

Des exemple commentés de notices de Noms géographiques se trouvent dans le document Catalogage des notices d'autorité Noms géographiques (Tg) - Exemples


Structure et contenu de la notice d'autorité Nom géographique
  Introduction
  Contenu de la notice d'autorité Nom géographique - Généralités
  Informations et zones préférentielles d'une notice d'autorité Nom géographique
  Caractère de classement
  Type de document et statut de la notice (008)
  Point d'accès autorisé (215)
  1. Structure du point d'accès autorisé Nom géographique
  2. Forme du point d'accès autorisé Nom géographique
  3. Ponctuation
  4. Langue / écriture du point d'accès autorisé Nom géographique
  5. Choix de la forme du point d'accès autorisé
  5.0. Point d'accès autorisé simple
  5.1. Article initial des toponymes
  5.2. Point d'accès autorisé avec rejet / Point d'accès autorisé en langage naturel
  5.3. Désignation (qualificatif de précision)
    5.3.1. Langue de la désignation
    5.3.2. Quand ajouter une désignation?
    5.3.3. Quand ne pas ajouter une désignation? Choix entre rejet et désignation
    5.3.4. Liste des principaux termes génériques français à utiliser comme désignation (= qualificatif de précision)
  5.4. Localisation
    5.4.1. Localisation en France
    5.4.2. Localisation hors de France
    5.4.3. Toponymes sans indication de localisation
    5.4.4. Localisation des mers et parties de mer
  5.5. Subdivision
  5.6. Point d'accès autorisé pour les lieux anciens
    5.6.1. Lieux ayant changé de nom
    5.6.2. Lieux disparus
  5.7. Homonymie
  Pays associé (102)
  Utilisation en accès sujet (106)
  Zones de notes (3XX)
  Variantes de points d'accès (4XX)
  Points d'accès en relation (5XX)
  Point d'accès autorisé parallèle - Nom géographique (715)
  Source consultée avec profit (810)
   

Exemples commentés

Structure et contenu de la notice d'autorité Nom géographique

Introduction

Contenu de la notice d'autorité Nom géographique - Généralités

Comme toute notice d'autorité, une autorité Nom géographique recense les variantes des formes du nom de l'entité décrite. Une forme privilégiée du nom est enregistrée en Point d'accès autorisé 215 de la notice d'autorité et servant de point d'accès et affichée dans les notices bibliographiques en relation avec cette autorité tandis que les autres sont enregistrées en tant variantes de points d'accès 4XX et permettent de multiplier les possibilités de recherche aboutissant à ce point d'accès autorisé.

La notice d'autorité Nom géographique peut également contenir certaines informations permettant d'identifier avec certitude l'entité géographique décrite et de la situer dans le contexte du catalogue, sous forme de données codées (102), d'informations en clair (3XX) ou de liens vers d'autres notices d'autorité (5XX).

Sa gestion et son emploi dans le catalogue sont également codés (008, 106).

Enfin, les sources consultées ayant permis d'établir les informations descriptives présentes dans la notice d'autorité sont recensées dans la notice (810).

Informations et zones préférentielles d'une notice d'autorité Nom géographique

Zones obligatoires
Zones facultatives


Type de document et statut de la notice (008)

Point d'accès autorisé de la notice d'autorité (215)

Pays associé (102)

Utilisation en accès sujet (106)

Zones de notes (3XX)

Variantes de points d'accès (4XX)

Point d'accès en relation (5XX)

Point d'accès autorisé parallèle - Nom de territoire ou nom géographique (715)

Source consultée avec profit (810)

Caractère de classement

Le caractère @ ne doit pas être saisi en zones 215 et 415 des notices d'autorité Noms Géographiques. La saisie de ce caractère reste en revanche obligatoire dans les zones 410 (Variante de point d'accès - Collectivité) qui sont introduites dans ces mêmes notices.

L'ensemble des exemples cités dans ce document le sont sans le caractère @, conformément à la règle énoncée ci-dessus.

Type de document et statut de la notice (008)

haut de page

 

Point d'accès autorisé de la notice d'autorité

1. Structure du point d'accès autorisé Nom géographique (215)

La notice comporte obligatoirement un point d'accès autorisé nom géographique 215.

La structure du point d'accès autorisé, du point de vue du format Unimarc utilisé dans le Sudoc, est décrite dans le document consacré à cette zone 215.

haut de page

 

2. Forme du point d'accès autorisé Nom géographique

Le point d'accès autorisé des autorités Noms géographiques ess établis selon les règles du Guide RAMEAU, chapitre Noms géographiques.
Celles-ci sont rappelées sous forme de citation dans les paragraphes qui suivent.
Lorsqu'elles ont été jugées insuffisantes pour répondre aux différents cas de figure qui peuvent être rencontrés, elles sont complétées par des recommandations qui sont alors propres au Sudoc.

Le point d'accès autorisé est généralement composée de plusieurs éléments :
Toponyme Toponyme avec rejet (= formes avec inversion)
(= Terme spécifique, terme générique rejeté)
Localisation
(= Qualificatif géographique)
Désignation
(= Qualificatif de précision)
Subdivision Forme du point d'accès autorisé
Tunisie         Tunisie
Paris   France     Paris (France)
Jura     massif   Jura (massif)
Garonne   France cours d'eau   Garonne (France ; cours d'eau)
Versailles   Yvelines   château Versailles (Yvelines) -- château
  Irlande, Mer d'       Irlande, Mer d'
  Manche, côte de la France     Manche, côte de la (France)

     Toponymes avec rejets (= formes avec inversion)

On fera bien attention à ne pas confondre les notions de "terme générique" et "terme spécifique" utilisés ci-dessus pour parler des différents éléments constitutifs d'un nom géographique avec celles, de même appellation, plus classiquement utilisées dans les fichiers d'autorité pour évoquer la mise en relation de deux points d'accès autorisés (ou de deux notices d'autorités en faisant appel aux zones 5XX du format de catalogage Unimarc (voir ci-dessous la paragraphe consacré aux Liens vers d'autres notices d'autorité).

Dans le même ordre d'idée, on ne confondra pas la notion de "forme avec rejet" (ou "forme avec inversion") et les "variantes de points d'accès" : zones 4XX du format.

haut de page

Retour à l'introduction du paragraphe "Point d'accès autorisé de la notice d'autorité (215)"

 

3. Ponctuation

Contrairement aux principes généraux du format Unimarc, les éléments de ponctuation sont presque tous à saisir dans le point d'accès autorisé (215) de la notice d'autorité, en sous-zone $a. Seule les subdivisions sont saisies dans une sous-zone spécifique du point d'accès autorisé, le $x, qui dispense de saisir le séparateur " -- ".

haut de page

Retour à l'introduction du paragraphe "Point d'accès autorisé de la notice d'autorité (215)"

 

4. Langue / écriture des éléments composants le point d'accès autorisé Nom géographique

En règle générale :

Quelle que soit la langue retenue pour le nom privilégié, la source dans laquelle le nom a été trouvé doit impérativement figurer en zone des sources consultées avec profit (810) de la notice d'autorité.

Les toponymes employés comme élément de localisation (= qualificatif géographique) dans le point d'accès autorisé sont dans la langue et l'écriture retenues dans le point d'accès autorisé qui leur correspond.

Exemple : 215 ##$8frefre$91y$aColombie
  415 ##$8frespa$9#y$aColombia
Commentaire : Le point d'accès autorisé du pays est prise dans sa forme française. La forme du nom dans la langue officielle du pays figure en variante de point d'accès (415)
   
  215 ##$91y$aSanta Marta, Sierra nevada de (Colombie)
Commentaire : L'élément de localisation est pris sous sa forme (en français) retenue dans le point d'accès autoriséé Nom géographique qui lui est consacré bien que le nom géographique soi lui-même dans une autre langue (ici, en espagnol)
   

La désignation (= qualificatif de précision ajouté au nom privilégié dans le point d'accès autorisé) est toujours donnée en français, quel que soit la langue employée pour le toponyme.

Exemple : 215 ##$91y$aLittle Colorado (États-Unis ; cours d'eau)
Commentaire : L'élément de désignation est pris sous sa forme française (comme la localisation) bien que le nom géographique soi lui-même dans une autre langue (ici, en anglais)
   

haut de page

Retour à l'introduction du paragraphe "Point d'accès autorisé de la notice d'autorité (215)"

 

5. Choix de la forme du point d'accès autorisé

  5.0. Point d'accès autorisé simple
  5.1. Article initial des toponymes
  5.2. Point d'accès autorisé avec rejet / Point d'accès autorisé en langage naturel
  5.3. Désignation (qualificatif de précision)
    5.3.1. Langue de la désignation
    5.3.2. Quand ajouter une désignation?
    5.3.3. Quand ne pas ajouter une désignation? Choix entre rejet et désignation
    5.3.4. Liste des principaux termes génériques français à utiliser comme désignation (= qualificatif de précision)
  5.4. Localisation
    5.4.1. Localisation en France
    5.4.2. Localisation hors de France
    5.4.3. Toponymes sans indication de localisation
    5.4.4. Localisation des mers et parties de mer
  5.5. Subdivision
  5.6. Point d'accès autorisé des lieux anciens
    5.6.1. Lieux ayant changé de nom
    5.6.2. Lieux disparus
  5.7. Homonymie

haut de page

Retour à l'introduction du paragraphe "Point d'accès autorisé de la notice d'autorité (215)"

Retour à l'introduction du paragraphe "5. Choix de la forme du point d'accès autorisé"

Pays associé (102)

On code en zone 102 le pays de rattachement de l'entité décrite nom géographique décrit

On attribue le code "ZZ" (pays multiples) aux autorités décrivant des regroupements d'état ou des territoires à cheval sur plus de 3 pays.
Par exemple : Pays de l'Union européenne

On attribue le code "XX" (pays inconnu)

haut de page

Utilisation en accès sujet (106)

haut de page

Zones de notes (3XX)

Pour stucturer le contenu d'une notice d'autorité, le format Unimarc(A) propose un certain nombre de notes. Pour le Sudoc, on retiendra essentiellement pour le catalogage courant des noms géographiques les zones :

*Note : Précédemment à son introduction, dans la 2e edition du manuel Unimarc, la seule zone de note d'information générale était la zone 300 : Note publique d'information aussi ne faut il pas s'étonner si la grande majorité des notices de Nom géographique existant dans le Sudoc en 2006 utilise une zone 300 plutôt que 356.

Les informations saisies en zones 300 et 356 doivent être justifiées par une zone 810 au moins.

Nature des informations saisies en zone 356

Peut être saisie dans cette zone du format toute information textuelle de nature géographique aidant à l'identification de l'entité décrite dans la notice d'autorité.
La politique de gestion des autorités dans le Sudoc vise cependant à restreindre les informations saisies dans les notices d'autorité à ce qui est nécessaire et suffisant pour exploiter correctement le catalogue. Aussi cette zone de note ne doit elle pas être le lieu d'ajout systématique d'information de nature encyclopédique sur l'entité décrite (superficie, altitude, etc.) et se limiter à ce qui est indispensable pour identifier l'entité décrite (en explicitant par exemple en quoi elle est à différencier d'une autre qui lui est homonyme).

Exemple : 215 ##$aVuoksi (Finlande ; cours d'eau)
  356 ##$aRivière de Finlande et de Russie (162 km). Se jette dans le lac Ladoga
Commentaire : Source et embouchure pour les cours d'eau, etc.
   
Exemples : 215 ##$aVeracruz Llave (Mexique)
  356 ##$aVille de Veracruz, dans l'État de Veracruz
Commentaire : Précision sur la localisation, appartenance à (ou inclusion dans) une entité plus vaste. Ici, mention d'une entité administrative dont le nom ne figure pas en qualificatif dans le point d'accès autorisé, en raison de la confusion qui peut avoir lieu entre la ville et l'État.
   

haut de page

Variantes de points d'accès (4XX)

Les variantes de points d'accès éventuelles des noms géographiques sont saisies en zones 4XX : (415 si la variante de nom est celle d'un nom géographique, 410 si la variante de nom est celle d'un nom de collectivité).

Comme toute information présente dans une notice d'autorité, chacune des variantes de points d'accès saisies en zones 4XX doit être justifiée au moins par une source mentionée en zone 810.

haut de page

Variante de point d'accès 415 - Localisation des noms de la géographie humaine

Lorsque le nom privilégié d'une entité géographique située en ville est enregistré au nom de la ville suivie en subdivision de sujet par le nom de cette entité, on établit une variante de point d'accès au nom de l'entité localisée à la ville suivie après une [virgule] du département pour les entités localisées en France ou du nom du pays pour les entités localisées hors de France.

Exemple : 215 ##$91y$aCopenhague (Danemark)$xRundetårn
  415 ##$9#y$aRundetårn (Copenhague, Danemark)
   

Si le nom géographique se présente sous la forme d'une expression commençant par un terme générique, on établit également une variante de point d'accès avec inversion du terme générique et du terme spécifique

Exemple : 215 ##$91y$aLyon (Rhône)$xTunnel de Fourvière
  415 ##$9#y$aTunnel de Fourvière (Lyon, Rhône)
  415 ##$9#y$aFourvière, Tunnel de (Lyon, Rhône)
   

Variante de point d'accès 415 - Sites archéologiques

Lorsque le point d'accès autorisé d'un site archéologique est prise au nom de ce site (cas général), on établit une variante de point d'accès en prenant le nom du site en subdivision au nom de la commune sur laquelle il se trouve.

Exemple : 215 ##$91y$aCamp de Péran (Côtes-d'Armor ; site archéologique)
  415 ##$9#y$aPlédran (Côtes-d'Armor)$xCamp de Péran
   

haut de page

Variante de point d'accès 415 - Point d'accès autorisé qualifié par "région"

Lorsque le point d'accès autorisé d'un nom géographique est établie en employant le qualificatif "région" (voir notamment - Règles, 5.3.2. Quand ajouter une désignation?), on établit une variante de point d'accès au nom précis de la circonscription couverte par le terme "région" qaund il en existe une ; on établit une variante de point d'accès pour chacune des formes "historiques" que cette "région" a pu porter afin d'éviter la création ultérieure de notices doublons.

Exemple : 215 ##$91y$aMontagnac (Hérault ; région)
  415 ##$9#y$aMontagnac (Hérault ; canton)
Commentaire : On préfère l'emploi du terme "région" à celui du type de la circonscription. une variante de point d'accès avec le nom de la circonscription est néanmoins saisie dans la notice d'autorité
   
Exemple : 215 ##$91y$aTramecourt (Pas-de-Calais ; région)
  415 ##$9#y$aTramecourt (Pas-de-Calais ; seigneurie)
Commentaire : On préfère l'emploi du terme "région" à celui de termes historiques. une variante de point d'accès est saisie dans la notice d'autorité
   
Exemple : 215 ##$91y$aCambrai (Nord ; région)
  415 ##$9#y$aCambrésis (France)
Commentaire : Le Cambrésis est l'un des anciens pays et provinces de France et l'une des régions naturelles de France, rattachée administrativement au département du Nord. On préfère l'emploi du terme "région" à celui de termes historiques. une variante de point d'accès est saisie dans la notice d'autorité
   

haut de page

Liens vers d'autres notices (5XX)

L'emploi de zones 5XX dans une notice d'autorité est facultatif.

Cette partie sera développée ultérieurement

haut de page

Forme parallèle - Nom de territoire ou nom géographique (715)

Voir aussi le paragraphe traitant des points d'accès autorisés parallèles dans les notices d'autorité dans le document Points d'accès autorisés parallèles 7XX dans les Notices d'autorité - Généralités

L'emploi d'une étiquette de point d'accès autorisé parallèle dans une notice d'autorité permet de mettre en évidence un autre nom privilégié, dans une autre langue ou écriture, et tout aussi valide au regard des normes / règles utilisées. Les bibliothèques qui souhaitent retenir pour leur catalogue local cette autre forme préférentiellement à celle entrée en zone 2XX de la notice d'autorité peuvent ainsi l'identifier.

Cependant, dans la mesure où les règles RAMEAU établissent clairement la préférence donnée à la forme française des noms si elle est attestée par les dictionnaires et/ou atlas, la gestion de points d'accès autorisés parallèles dans les noms géographiques ne présente pas véritablement d'intérêt.
Par ailleurs, ces noms géographiques étant uniquement destinés à l'indexation matière, en mélange avec du vocabulaire RAMEAU, il n'est guère imaginable que les formes en langue/écriture originale puissent dans ces conditions être exploitées de manière satisfaisante à la place des points d'accès autorisés en français.

Enfin, l'absence dans le format des autorités de sous-zones permettant de structurer le point d'accès autorisé de la notice d'autorité Nom géographique 215 rend malaisé l'identification de la langue et de l'écriture des différents éléments constitutifs de ce point d'accès autorisé. Les qualificatifs étant par nature saisis dans la langue du catalogue (le français en ce qui concerne le Sudoc), seules les points d'accès autorisés sans qualificatif peuvent être doublés par un point d'accès autorisé parallèle.

En conclusion,
Il ne parait pas souhaitable d'introduire des pointx d'accès autorisés parallèles dans les notices d'autorité des noms géographiques. L'usage de la zone 715 est donc proscrite dans le Sudoc.

Les formes en écriture non latine des noms géographiques sont à saisir en zone 415 (voir Variantes de points d'accès (4XX)

haut de page

Source consultée avec profit (810)

Comme pour toute autorité, il est indispensable non seulement de citer la ou les sources consultées pour établir les différents éléments de la notice d'autorité mais également d'associer à chacune des sources les éléments intéressants qui y ont été trouvés.

 

haut de page

Exemples commentés

Des exemple commentés de notices de Noms géographiques se trouvent dans le document Catalogage des notices d'autorité Noms géographiques (Tg) - Exemples

 

haut de page