Spécificité du format « Sudoc PS » des données d’exemplaire

Chapitre 7. CXX / EXX / LXX : trios inséparables (occurrences de l’exemplaire)

Il doit impérativement y avoir autant de CXX que de EXX dans un exemplaire

On peut avoir besoin de distinguer deux (ou plus) « parties » d’une collection, par exemple si une partie est en magasin avec une cote magasin et une autre partie en accès libre avec une cote accès libre. On fera autant de couples (dans un même exemplaire).

C01 $b 341725201 $a M 2004 $j f

C02 $b 341725201 $a 300 ANC e $j f

E01 41 $a 1990 $k 2000

E02 41 $1 4A

L01 ##$d4$e1,4,5,6$a1991$0 $d3$e1,4-6$a1992

Les occurrences peuvent également s’utiliser comme substituts de 956 (matériels d’accompagnement) et 957 (tables et index)

C01 $b 341725201 $a Cote doc principal $j f

C02 $b 341725201 $j u

C03 $b 341725201 $j f

E01 41 $a 1990 -

E02 41 $a 2000 - $4 Cédéroms annuels

E03 41 $a 2000 $5[φ] $a 1990/99- $4 Tables décennales

L03 ##$d1$e16$a1991$0 $d3$e14$a1992