Date de création du document : 2020-11-12
Date de dernière mise à jour du document : 2020-11-19

Catalogage des documents en écritures non latines
Guide des bonnes pratiques

Remerciements

Principes à connaître avant de cataloguer

La translittération

Les normes de translittération

La saisie des caractères

Le catalogage bibliographique dans WinIBW

La recherche avant toute création de notice

Le signalement dans le Sudoc d'une ressource en écriture non latine

Méthode de doublement des zones unimarc

Cas particuliers : les titres parallèles

Les scripts de WinIBW – lesquels et pour quels cas ?

Installer la barre de scripts Translittération

Le Script "Translittération automatique" : Règles d'utilisation du script

Translittération en alphabet Latin d'une notice existante en alphabet Cyrillique

Translittération en alphabet Cyrillique d'une notice existante en alphabet Latin

Utilisation du script de translittération automatique lors de la création de notice

Utilisation d'un script de translittération pour une modification de notice

Aide pour saisir ou corriger un caractère en particulier

Script de conversion ALA / ISO

La création de notices d'autorité Personne Physique (Tp)

Les bases de données de référence

Document de référence pour le Sudoc

Consignes

Annexe 1 : Les documents de référence

L'unicode

Annexe 2 : Les outils de traduction

Annexe 3 : Les aides à la saisie > clavier visuel

Le clavier visuel du système d'exploitation du PC

Les claviers en ligne

Annexe 4 : Les sites web thématiques de référence [liste non exhaustive]

Haut de pagehaut de page

 

Remerciements

L'Abes remercie chaleureusement Laurence Carrion (SCD de l'Université de Paris à l'époque de la rédaction, aujourd'hui à la BPI) et Asyeh Ghafourian (BULAC), initiatrices de ce document, ainsi que les membres du GT Translittération, qui l'ont complété.


Membres du GT Translittération

Olga Andriyanova - Bibliothèque Institut du Monde Arabe
Anne-Sylvie Cathelineau - SCD de l'Université Sorbonne Nouvelle
Olivier Delangle - SCD Aix-Marseille Université
Asyeh Ghafourian et l'équipe "Coordination Catalogage" - BULAC
Laure Jestaz - Abes
François Lagarde - Direction Documentation Université de Bordeaux
Marion Laurent - SCD de l'Université Sorbonne Nouvelle
Faizah Mokhtari - SCD Aix-Marseille Université
Hassan Mouklisse - Maison Méditérranée Sciences de l'Homme, Aix-Marseille Université
Laurent Piquemal - Abes
Pascale Pons - Abes
Olivier Rousseaux - Abes
Dominique Sabatier - SCD Université Bordeaux Montaigne
Nathalie Savarit - SCD Aix-Marseille Université
Fatna Ziani - BULAC

Haut de pagehaut de page

 

Principes à connaître avant de cataloguer

La translittération

La translittération est l'opération qui consiste à représenter les caractères d'un système d'écriture (système converti) par les caractères d'un autre système d'écriture (alphabet de conversion). Par exemple : caractères cyrilliques en caractères arméniens, caractères arabes en caractères latins.

Cette conversion est réversible, indépendante de la prononciation, et se fait caractère par caractère. Si le nombre de caractères de l'alphabet de conversion est inférieur à celui du système converti, des diacritiques sont alors utilisés afin de représenter chaque caractère.

Quelle différence entre "translittération" et "romanisation" ?
La romanisation est la conversion d'une écriture non-latine en alphabet latin en utilisant soit la translittération, soit la transcription, soit un mélange des deux selon le système d'écriture non-latine. Ne pas confondre translittération et transcription : la transcription s'appuie sur la phonétique, ce qui n'est pas le cas de la translittération.
La correspondance avec la prononciation dépend du système de romanisation. Par exemple, le système arabica permet de distinguer des réalisations phonologiques différentes d'un même phonème ce que ne permet pas le système ISO.

Voir les règles sur la romanisation dans le Sudoc

Les normes de translittération diffèrent selon les écritures et il existe plusieurs systèmes de translittération internationaux (la norme ISO et la norme ALA). Dans le Sudoc, on privilégie les normes ISO pour la translittération.

Voir la norme de translittération retenue dans le Sudoc pour chaque écriture.

La translittération est obligatoire dans le Sudoc lorsqu'on signale des ressources en caractères non latins. Elle s'opère en doublant certaines zones unimarc pour avoir une première zone en caractères non latins et une seconde zone en caractères latins (voir ci-dessous).

À cet effet, un script de translittération a été mis à la disposition des catalogueurs pour les aider dans leurs pratiques. Pour accéder à ce script et en comprendre le fonctionnement, voir le Manuel sur les scripts.

Voir également le tutoriel « Translittérer avec WinIBW » en ligne sur la plateforme de formation

Haut de pagehaut de page

 

Les normes de translittération


Haut de pagehaut de page

 

La saisie des caractères

Dès qu'une saisie doit être faite en langue originale, ne pas utiliser le clavier de l'ordinateur que ce soit pour les diacritiques (accents et autres) ou pour les lettres.
Préférer la barre de diacritiques de WinIBW ou les outils en ligne cités en annexe.

Ceci est valable pour les langues qui s'écrivent en caractères latins comportant des lettres à diacritiques (polonais par exemple).

C'est également le cas pour les caractères chinois ou japonais. Il ne faut pas copier des caractères chinois sur un site japonais et inversement. Cela contrarie la recherche dans le catalogue.
Comme il faut bien distinguer un document en chinois traditionnel, d'un document en chinois simplifié.

Haut de pagehaut de page

 

Le catalogage bibliographique dans WinIBW

La recherche avant toute création de notice

Toute création de notice doit toujours être précédée de plusieurs recherches sur les mots du titre et les accès auteurs ainsi que sur tout identifiant disponible pour éviter de créer des doublons.
Il est recommandé d'effectuer des recherches en écriture originale et en écriture latine

Haut de pagehaut de page

 

Le signalement dans le Sudoc d'une ressource en écriture non latine

Pour connaître précisément les règles de description des ressources en caractères non latins utilisées dans le Sudoc, voir les règles de Catalogage des documents en écritures non latines.

Dans WinIBW, on peut saisir tous les types de caractères en écriture non latine.

Lorsqu'un ouvrage est dans un alphabet autre que l'alphabet latin, la plupart des zones descriptives doivent être saisies deux fois :

Les zones bibliographiques Unimarc concernées par cette double saisie sont :

Haut de pagehaut de page

 

Méthode de doublement des zones unimarc

Les zones doublées comportent des sous-zones numériques spécifiques :

Toutes les écritures ne possèdent pas de code, et la liste présente dans le menu déroulant de WinIBW (mode de catalogage semi-expert) ne contient que 15 codes. En cas d'absence du code souhaité utiliser la valeur "Autres".

Exemple de doublement de la zone 200
 

 
Commentaire :
  • la sous-zone $6 comporte le numéro 01, c'est la 1ère zone redoublée, donc la paire n°1.
  • la sous-zone $7 comporte les codes des alphabets : fa (arabe) pour la 1e zone B200 et ba (latin) pour la 2e zone B200.
Attention : la langue du catalogage est toujours le français.

 

Haut de pagehaut de page

 

Cas particuliers : les titres parallèles

En principe, on transcrit le titre parallèle même si la publication n'est pas bilingue.

Les règles de signalement pour les titres parallèles en écriture non latine sont détaillées dans la fiche de Catalogage des données parallèles

En pratique, on peut, par exemple, saisir les caractères dans l'alphabet non latin dans Lexilogos et les copier dans WinIBW pour effectuer la translittération, ou à l'inverse, partir des caractères translittérés pour rétablir les caractères arabes.

Ces données sont à faire de préférence saisir par un spécialiste de la langue et de l'alphabet concerné.

Haut de pagehaut de page

 

Les scripts de WinIBW – lesquels et pour quels cas ?

Installer la barre de scripts Translittération

Procédure :

a barre de scripts de translittération apparaît sur votre interface WinIBW :

À noter : cette barre de scripts comporte le bouton qui permet d'afficher la barre des diacritiques (en plus de l'onglet Affichage du menu principal).

Haut de pagehaut de page

 

Le Script "Translittération automatique" : Règles d'utilisation du script

Il n'est pas nécessaire d'ouvrir au préalable la notice en modification pour utiliser ce script.
Il suffit d'afficher la notice à translittérer et cliquer sur le script : Translittération automatique.

Le système désactivera automatiquement les données codées, il suffira de les réactiver après le lancement du script pour pouvoir les mettre à jour.

Le résultat obtenu est quasi parfait pour les écritures cyrilliques et les écritures grecques. Seules quelques corrections manuelles sont à apporter.

Pour la translittération arabe / latin et hébreu / latin : ce script est à déconseiller car le résultat n'est pas satisfaisant. La saisie sur clavier visuel est plus efficace et la seule correcte.

Haut de pagehaut de page

 

Translittération en alphabet Latin d'une notice existante en alphabet Cyrillique

Source : alphabet cyrillique
Cible : alphabet latin

Étape 1 :
Afficher la notice à translittérer sans l'ouvrir en modification, puis cliquer sur le script Translittération automatique :

Étape 2 :
Entrer le code de l'alphabet source du document, ici le code ca (pour le cyrillique) et valider.

Étape 3 :
La notice s'ouvre en modification. Les zones en cyrillique ont été redoublées automatiquement en écriture latine. Attention, les données codées sont à réactiver, car le script les désactive.

Haut de pagehaut de page

 

Translittération en alphabet Cyrillique d'une notice existante en alphabet Latin

Source : alphabet latin
Cible : alphabet cyrillique

Étape 1 :
Afficher la notice à translittérer, puis cliquer sur le script Translittération automatique.

Étape 2 :
Entrer le code de l'alphabet source du document, ici le code ba pour l'alphabet latin.

Étape 3 :
Entrer le code de "l'alphabet de la notice cible", c'est-à-dire l'alphabet dans lequel seront redoublées les zones à translittérer (dans cet exemple, le code ca pour le cyrillique). Cliquer sur OK.

Étape 4 :
La notice s'ouvre en mode modification. Les zones en alphabet latin sont redoublées automatiquement en écriture cyrillique.

Il faut ensuite réactiver le bouton des données codées que le script aura désactivées.

Haut de pagehaut de page

 

Utilisation du script de translittération automatique lors de la création de notice

Créer la notice tout en caractères non latins ou au contraire, tout en translittération, puis lancer le script de translittération automatique proposé sur le Guide méthodologique.

Haut de pagehaut de page

 

Utilisation d'un script de translittération pour une modification de notice

Si on doit intervenir sur une zone en particulier (une zone à doubler par exemple), il est préférable d'utiliser le bouton «Translittérer » de WiniBW.

En ce cas, il faut préalablement remplir les sous-zones $6 et $7 en tête de zone avec les numéros d'appariement (en $6) et les codes d'écriture appropriés (en $7).

Exemple
 

 

La sous-zone $6 comporte le même numéro d'appariement. Dans la 1e zone B200, on indique en $7 le code de l'alphabet de la langue d'origine et dans la 2e B200, on indique le code de l'écriture latine. Ne rien ajouter d'autre.

Ensuite, cliquer sur le bouton « Translittérer ».

La translittération s'effectue automatiquement dans la 2e zone B200.

Haut de pagehaut de page

 

Aide pour saisir ou corriger un caractère en particulier

Une barre de menu spécifique permet de saisir des caractères non latins.

Dans l'onglet Affichage du menu principal, il faut cliquer sur le bouton de la barre d'outils "Barre des diacritiques" pour la faire apparaître (puis disparaître commande à bascule).

Étape 1 :
Cliquer sur Affichage – Barre des diacritiques

La barre des diacritiques apparaît

Étape 2 :
Cliquer sur le signe diacritique souhaité.

Haut de pagehaut de page

 

Script de conversion ALA / ISO

Le script de conversion ALA / ISO permet de convertir les données enregistrées selon la norme de translittération ALA en données respectant la norme de translittération ISO.

Le script AlaIsoCyrillique fonctionne de façon très satisfaisante. Le résultat de la conversion du script AlaIsoArabe demande en revanche à être vérifié et éventuellement complété manuellement.

Étape 1 :
Afficher la notice sans l'ouvrir en mode modification.

Étape 2 :
Cliquer sur le script choisi.

Étape 3 :
Choisir de convertir toutes les zones, ou seulement quelques zones à spécifier

Étape 4 :
Cliquer sur le bouton « Convertir les zones »

La notice s'ouvre en mode MODIFICATION, avec les zones converties.

Haut de pagehaut de page

 

La création de notices d'autorité Personne Physique (Tp)

Les bases de données de référence

Haut de pagehaut de page

 

Document de référence pour le Sudoc

Consulter les règles de catalogage multi-écritures pour les autorités dans le Sudoc

Il est important de respecter l'utilisation des positions 0 et 1 du $9 dans les zones A200, A400 et A700 des notices d'autorités.

Haut de pagehaut de page

 

Consignes

Il faut créer une notice d'autorité en bi-écriture uniquement si le point d'accès autorisé requiert une écriture non latine.

Ainsi, si la langue dans laquelle s'exprime l'auteur est différente de la langue dans laquelle la ressource est publiée, la consigne est de ne pas créer de notice d'autorité en bi-écriture et de reporter seulement la forme du nom en alphabet non-latin en zone A4XX de la notice d'autorité.

Cas n° 1 : la langue dans laquelle s'exprime l'auteur EST la langue de publication de la ressource créer une notice d'autorité en bi-écriture

Des exemples bien construits :

Exemple 1 : une notice d'auteur pour laquelle la translittération ISO est utilisée dans la zone A200 translittérée
 
Affichage professionnel

 
Affichage usager

 

Exemple 2 : une notice d'auteur pour laquelle la translittération ISO n'est utilisée que dans la zone A700.
L'auteur en question est célèbre au sein du lectorat occidental, c'est donc la forme occidentale de son nom qui est insérée dans la deuxième zone A200. Dans le cas où l'auteur n'a pas de forme occidentalisée de son nom, la zone A700 n'apparaît pas dans la notice.
 
Affichage professionnel

 
 
Affichage usager

 

Exemple 3 : une notice d'auteur japonais pour laquelle la romanisation est la transcription Hepburn modifiée
 
Affichage professionnel

 
 
Affichage usager

 
Cette zone de notes A300 doit être renseignée dès qu'on utilise une translittération autre que la translittération ISO pour une langue et que l'on connaît la translittération utilisée ($90f). Soit, pour les plus courantes, la transcription Hepburn modifiée pour le japonais, la transcription nationale Serbe pour le serbe, la transcription McCune Reischauer pour le coréen. Ne pas utiliser cette note pour les variantes de points d'accès (zones A4X0).
 

Cas n° 2 : la langue dans laquelle s'exprime l'auteur N'EST PAS la langue de publication de la ressource ne pas créer une notice d'autorité en bi-écriture

Dans ce cas, il faut se résoudre à ce que la forme en caractères non-latins du nom de l'auteur n'apparaisse que dans la zone B200 de la notice bibliographique.
Cependant, elle sera présente dans la notice d'autorité en variante de point d'accès (A400).

Il peut être intéressant dans ce cas d'utiliser le $8 comme indiqué dans le guide méthodologique pour indiquer la langue de la variante de forme du nom

Ce qui donnerait :

 
Affichage professionnel

 
Affichage usager

 

Haut de pagehaut de page

 

Annexe 1 : Les documents de référence

L'unicode

UNICODE est une spécification informatique qui permet de représenter tous les caractères spécifiques aux différentes langues à l'aide d'un code unique attribué à chacun d'eux. De nouveaux codes sont régulièrement créés pour de nouveaux caractères : caractères latins (accentués ou non), cyrilliques, arméniens, hébreux, géorgiens, thaï, hiragana, katakana...


Avant de signaler des ressources en multi-écritures dans le Sudoc, il est impératif de vérifier que son SGB est en unicode et accepte les caractères non latins (à la saisie et en affichage).

http://transliteration.eki.ee/ : ensemble des modes de translittération comparés dans un tableau (un tableau par langue)

Haut de pagehaut de page

 

Annexe 2 : Les outils de traduction

Lorsque la langue et l'écriture du document ne sont pas connues par le catalogueur, on peut s'aider d'outils de traduction en ligne pour aider à comprendre à quoi on est confronté :

Haut de pagehaut de page

 

Annexe 3 : Les aides à la saisie > clavier visuel

Lorsqu'on connaît la langue en écriture non latine et qu'on souhaite saisir directement des caractères dans cette langue, on peut s'aider d'un clavier spécifique.

Deux solutions s'offrent au catalogueur :

Le clavier visuel du système d'exploitation du PC

Pour activer un clavier visuel sur son poste (pour Windows 10) :

Action Procédure
Étape 1 :
Sélectionner une ou plusieurs langues
Démarrer > Paramètres > Heure et langue > région et langue > Langues > Ajouter une langue

Après avoir sélectionné une ou plusieurs langues, cliquez sur Installer
Étape 2 :
Activer le clavier virtuel avec le raccourci clavier
Appuyer simultanément sur la touche "logo Windows" et Ctrl o (lettre 'o')

Il est possible d'activer le clavier virtuel via le panneau des paramètres Windows :

Démarrer > Paramètres > Options d'ergonomie > Clavier > Utiliser le clavier virtuel activé / désactivé
Étape 3 :
Basculer d'une langue à une autre
Au bas de l'écran à droite dans la barre d'outils :
cliquer sur FRA pour dérouler la liste des choix linguistiques établis à l'étape 1 puis sélectionner la langue souhaitée

Basculer sur le clavier FRA lorsque pour revenir aux caractères latins.

Haut de pagehaut de page

 

Les claviers en ligne

Pour saisir en écriture non latine, on peut utiliser :

Pour saisir les données directement en écriture translittérée, on peut également utiliser :

Il existe également un autre outil de translittération : https://www.ushuaia.pl/transliterate/?ln=en

Un texte dans une écriture donnée doit être copiée dans le pavé supérieur ; l'outil détecte automatiquement son écriture. Il faut ensuite sélectionner la norme de translittération ISO si elle existe, en fonction de l'écriture du texte, et cliquer sur le bouton Submit

Haut de pagehaut de page

 

Annexe 4 : Les sites web thématiques de référence [liste non exhaustive]

Thématique; URL
Auteurs arméniens arabes http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0ab/x6_15hassoun.htm
Auteurs arabes https://alkindi.diamond-ils.org/
Auteurs maghrébins (19 et 20eme siècle) http://www.alwaraq.net/Core/index.jsp?option=1www.almoajam.org
Musiciens, musicologues arabes https://www.sama3y.net
Auteurs turcs https://islamansiklopedisi.org.tr
Auteurs européens avant le 19e siècle https://data.cerl.org/thesaurus/
Encyclopédie tunisienne http://www.mawsouaa.tn/wiki
Encyclopédie juive http://www.jewishencyclopedia.com
Catalogue arabe https://shamela.ws
Littérature biblique, théologique et éclésiastique https://www.biblicalcyclopedia.com
Poètes arabes https://www.poetsgate.com/Default.aspx

Haut de pagehaut de page